Salt Lake acte 2 : Oriane Bertone encore en finale !

Salle d'escalade à 10 minutes de Paris ! Profitez au maximum de votre séance avec 1000m carré de surface grimpable!

Oriane Bertone

Salt Lake acte 2 : Oriane Bertone encore en finale !

Un round de demi-finales haletant vient de se terminer à Salt Lake City. Réaliste et inspirée, Oriane Bertone sera la seule tricolore à disputer les finales cette nuit !

Du début à la fin, ce fut irrespirable. Dans des profils extrêmement peu déversants, l’ouverture s’est en effet révélée particulièrement déroutante chez les femmes comme chez les hommes. La preuve : Janja Garnbret a pris un but dans le bloc 3, que d’ailleurs seule Brooke Raboutou a topé.

Avec les tripes, exténuée à l’issue de son 4e bloc, Oriane Bertone (3e) a une fois de plus trouvé avec deux tops et 4 zones le chemin des finales. Elle affrontera cette nuit Janja Garnbret (1ère malgré son raté dans le bloc 3), Miho Nonaka (2e), la paire américaine Brooke Raboutou (4e) et Natalia Grossman (6e) qui, bien que mises en difficulté par l’ouverture, sont allé chercher cette finale à la force de la volonté. Il n’aura pas manqué grand-chose à Fanny Gibert (10e) avec un top et trois zones : assurément la Française revient en forme.

Avec zéro top et deux zones seulement, la légende Japonaise Akiyo Noguchi s’est retrouvée en difficultés comme la semaine passée. À ce stade, impossible de dire si la prétendante au titre olympique est en méforme ou si elle éprouve tout simplement des difficultés à s’adapter à ce style d’ouverture presque sans dévers et tout en prise de risque.

Côté masculin, Manu Cornu (7e) pourra nourrir d’énormes regrets. Alors qu’une erreur de lecture lui a coûté le Bloc 2, il a été impérial dans les 3 autres dont le numéro 4 que très peu de concurrents ont topé. Provisoirement 6e et dernier qualifié au moment d’accueillir Kokoro Fugii, le dernier prétendant, il a été sorti du top 6 par le japonais in extremis, à quelques secondes de la fin. Résultat, aucun Français en finale car Mejdi, en difficulté dans les blocs 1 et 4 finit sans démériter à la 9e place. Pour lui aussi, il ne manquait pas grand-chose pour passer le tour.

À noter la présence de trois outsiders en finale : les américains Sean Bailey (1er) et Zach Galla (3e) ainsi que le britannique Maximillian Milne (6e), qui auront fort à faire face aux trois nippons habitués des finales : Tomoa Narazaki (2e), Yoshiyuki Ogata (4e) et Kokoro Fugii (5e).

 

Please follow and like us:

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire